Soft Skills : ne passez pas à côté lors de votre recherche d’emploi !

Publié le : 16 avril 20213 mins de lecture

Pour les candidats comme les recruteurs d’une entreprise, cet univers demeure nébuleux. A ce jour, pourquoi ces soft skills deviennent-ils nécessaires ? Pourquoi les candidats doivent tenir compte de ces nouveaux outils pour espérer trouver un emploi correspondant à leurs compétences ? Avant tout, il devient de savoir de quoi il en retourne.

 

Quelle définition donner aux soft skills ?

Les compétences molles ou soft skills se définissent comme un ensemble formant l’adaptation au poste, le savoir-être qui favorise une adaptation au poste et aux autres personnes de l’environnement. Ces savoir-être se composent des traits de personnalité du candidat, de ses motivations ou encore de ses aptitudes cognitives. Le leadership ainsi que l’empathie et la flexibilité font partie des soft skills.

Les compétences dures ou hard skills par contre constituent les connaissances acquises par métier ou par expérience. La maîtrise de l’anglais ainsi que les connaissances acquises par rapport à un logiciel font partie de ces dernières. Pour un rédacteur, les expériences en SEA et en SEO constituent des compétences dures.

 

Pour quelles raisons se baser sur les soft skills pour trouver du travail ?

La transformation digitale et numérique accentue la pression qui pèse sur les entreprises. Les salariés doivent alors s’adapter de manière permanente et mettre tout en œuvre pour suivre l’évolution rapide managériale, technique et sociétale. Une entreprise s’adosse à l’efficacité collective pour mieux estimer sa performance. Ainsi, il convient de tenir compte des soft skills des collaborateurs.

Par ailleurs, il faut analyser l’erreur de recrutement. A ce jour, un tiers des CDI recrutés ne passent pas une année au sein de l’entreprise. D’après les résultats d’analyse, cela s’explique par l’inadéquation des soft skills aux compétences recherchées par le poste. Ainsi, le candidat doit prendre le temps de définir ses compétences molles avant de postuler.

 

Les soft skills à avoir pour trouver un bon emploi

 D’après des études récentes menées par des chercheurs, les recruteurs apprécient de nombreux soft skills dont l’agilité et l’adaptabilité. A cela s’ajoutent l’esprit d’équipe, l’organisation et la rigueur. Pour occuper un poste, il convient de présenter une excellente motivation et une passion pour le métier. De même, l’écoute et l’empathie demeurent primordiales pour occuper un poste dans une organisation donnée.

Le contexte de l’entreprise et celui du poste influent sur les compétences molles. Ainsi, aucune règle ne régit cette nouvelle option du recrutement, mais il convient de disposer des meilleures capacités avant de prétendre à un poste.

Plan du site